Tanzanie

Activités de recherche

Le partenaire du projet HIA4SD en Tanzanie est Ifakara Health Institute (IHI). En 2019, le projet a mené des discussions de groupe et des entretiens dans les communautés autour de trois grands projets miniers à Shinyanga et Geita. Un large éventail de parties prenantes locales, y compris des représentants des mines, du secteur des soins de santé et des membres de la communauté ont été consultés pour comprendre les perceptions locales des impacts sur la santé. En outre, des entretiens avec des parties prenantes au niveau central au sein des ministères, des sociétés minières et des organisations de la société civile ont été menés afin de discuter des options politiques potentielles pour gérer les impacts sanitaires des projets miniers.

Les résultats de la première phase du projet HIA4SD ont été résumés dans une série de documents: 

 

En outre, le projet HIA4SD a produit deux vidéos montrant les résultats et les impressions du travail sur le terrain.

L’eau et la santé dans les régions minières d’Afrique subsaharienne: une visualisation géospatiale de méthodes mixtes

Clip vidéo de narration numérique avec des impressions sur le travail de terrain en Tanzanie

Dialogue politique

Réunion multipartite à Dodoma

Le 12 août 2021, la réunion multipartite en Tanzanie s’est tenue dans la capitale Dodoma pour discuter des résultats de la phase de recherche du projet HIA4SD. La réunion a connu la participation des membres du Comité parlementaire permanent sur les minéraux et le développement communautaire ainsi que des représentants du ministère des minéraux et du ministère de la santé, du développement communautaire, du genre, des personnes âgées et des enfants. D’autres participants venaient du Bureau du Président – Administration régionale et gouvernement local (PO-RALG), de la Commission nationale de gestion de l’environnement (NEMC), d’institutions universitaires, d’organisations de la société civile et des médias.

Les participants à la réunion ont discuté des résultats et se sont ensuite engagés dans un dialogue politique sur la manière de promouvoir l’inclusion de l’évaluation de l’impact sur la santé comme cadre réglementaire dans le contexte des projets d’extraction des ressources naturelles. Au cours des discussions, les participants à la réunion ont identifié des actions et des acteurs spécifiques qui sont importants pour la prochaine phase d’engagement. A la fin, les responsables du projet HIA4SD ont présenté les prochaines étapes pour mener des activités supplémentaires d’engagement politique ainsi que pour renforcer les capacités par des cours de formation virtuels et en presentielle.

Pour plus d’informations, voir les présentations et le rapport détaillé de l’atelier.